Exceptionnelle nécropole antique à Narbonne

Site de référence pour l’étude des pratiques funéraires en Gaule romaine.

Une nécropole antique à Narbonne est actuellement fouillée par une équipe de l’Inrap, sur prescription de l’État (Drac Occitanie), en préalable à l’aménagement d’un nouveau quartier.

Par son importance et son exceptionnel état de conservation, ce site est une découverte majeure pour l’archéologie française et bénéficie d’un important financement public, de la mobilisation des collectivités (État : 2,8 millions d’euros ; Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée : 800 000 euros ; département de l’Aude : 300 000 euros ; agglomération du Grand Narbonne : 800 000 euros ; Ville de Narbonne : 800 000 euros) et du maître d’ouvrage du projet (Alenis, société d’aménagement du Grand Narbonne : 750 000 euros). 

Le site est à proximité immédiate du musée archéologique Narbo Via qui, dès 2020, présentera sur 8 000 m² le patrimoine et le récit exceptionnel de la Narbonne antique (conception : « Foster+Partners » ; maîtrise d’ouvrage : Région Occitanie).

Vue de drone de la nécropole antique de Narbonne
Vue de drone de la nécropole antique de Narbonne
Denis Gliksman, Inrap

Narbonne, terre romaine

À l’issue de la conquête romaine de 125 avant notre ère, la ville est la première colonie de Rome implantée en Gaule. Un siècle plus tard, Auguste fait de Narbo Martius la capitale de la province de Narbonnaise qui s’étend de Fréjus à Toulouse et aux Pyrénées et de la Méditerranée à Vienne et à Genève. Narbonne est aussi dans l’Antiquité un centre économique florissant, l’un des plus grands ports de Méditerranée occidentale, situé à un carrefour de voies terrestres, fluviales et maritimes. À 600 m à l’est de la ville antique, au croisement de deux voies, l’espace funéraire, occupait 2000 m2 entre les Ier et IIe siècles de notre ère. Près de 300 tombes y ont été repérées sur le millier estimé.

Dalle funéraire avec épitaphe
Denis Gliksman, Inrap
Dalle funéraire avec épitaphe
Denis Gliksman, Inrap

La nécropole

La nécropole est structurée par des enclos maçonnés, implantés selon un parcellaire régulier. Ceux-ci permettent de discerner des groupes distincts dont il est possible de comparer les pratiques respectives. Lire la suite

8 octobre 2019, INRAP ©

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


3 + deux =