TRAVAUX 2019 A RENNES-LE-CHÂTEAU Abattage du cèdre

Octobre 2019

Début de journée ensoleillé sur la “colline envoutée” ce jeudi 10 octobre ! Le village est embelli à cinq endroits différents : l’ancien chemin d’entrée du village où le mur de soutènement est reconstruit, l’entrée du village sous le restaurant est consolidée et un parement de pierres anciennes parachève l’ouvrage. C’est le cas également pour les escaliers qui mènent sous le château du village où les escaliers sont restaurés !

Nous avons déjà rendu compte des travaux au niveau du belvédère (voir ci-dessous)

Le musée et l’église fermés exceptionnellement ce jeudi, nous avons reçu l’information que quelque chose se préparait !

Arrivé sur place, nous avons eu la confirmation de ce à quoi nous pensions : le cèdre était en cours d’abattage. Logique de le faire avant de restaurer les murettes du jardin et celles de clôture !

Nous rappelons que le cèdre a été foudroyé et aurait risqué de tomber sur l’église !

Gazette de Rennes-le-Château – Johan Netchacovitch ©

Gazette de Rennes-le-Château – Johan Netchacovitch ©
Gazette de Rennes-le-Château – Johan Netchacovitch ©
Gazette de Rennes-le-Château – Johan Netchacovitch ©

Septembre 2019, les travaux se poursuivent

Nous nous sommes rendus hier après-midi 30 septembre à Rennes-le-Château et avons rencontré Monsieur le Maire, Alexandre Painco, à la mairie.

Il nous a reconfirmé que les travaux du jardin du calvaire à côté de l’église ont pour but de restaurer entre autres les murets qui seront reconstruits à l’identique avec les mêmes matériaux. Les mesures seront respectées. Ce sera également le cas pour les travaux à l’intérieur du jardin du calvaire.

D’autres auront lieu également en face où trône la statue de la Vierge Marie.

Restaurées il y a quelques années, certaines murettes penchent.

Murette du jardin du Calvaire à Rennes-le-Château

Ce mercredi 30 septembre, début des travaux dans le jardin du calvaire : les pierres descellées ou abimées sont enlevées.

Pierres enlevées aux murettes du jardin du calvaire

Les murettes abimées à l’intérieur du jardin sont également enlevées et seront remplacées à l’identique.

Le marteau-piqueur attaque la première murette composée entre autres de blocs de ciment.

Le marteau-piqueur attaque la première murette.
Les blocs de ciment emportés

Les murettes abimées à l’intérieur du jardin sont également enlevées et seront remplacées à l’identique.

Murettes démolies du jardin du Calvaire

Les travaux au niveau du belvédère progressent. (19 septembre 2019)

Début des travaux au belvédère de Rennes-le-Château

30 octobre 2019

Travaux sur le belvédère de Rennes-le-Château

Réalisation du coffrage

Coffrage sur le belvédère de Rennes-le-Château

La pierre à sacrifices qui se trouvait à côté de la tour Magdala est momentanément à l’extrémité du belvédère.

Pierre à sacrifices sur le belvédère de Rennes-le-Château

Nous vous rappelons que les fouilles sont interdites sur le territoire de Rennes-le-Château !

Les fouilles sont interdites à Rennes-le-Château

2019 début des travaux

Le village en février 2019 : voir le reportage !

Le début des travaux : lire l’article !

Rencontre avec le Conseil Municipal !

Les travaux 2019 : Nous avions envoyé les questions des internautes et de la rédaction à Monsieur le Maire de Rennes-le-Château, Alexandre Painco.

Il a convié le rédacteur en chef de la Gazette à une séance du Conseil Municipal le 21 février 2019.

D’emblée, le maire insista sur l’unanimité du collège quant aux décisions prises ! Il y a eu « un avant, un pendant et un après Saunière. Il faut vivre avec son temps ! »

Son objectif est d’œuvrer pour les habitants du village et ceux qui paient leurs impôts à Rennes-le-Château. Cette volonté a balisé l’échange franc et convivial qui a duré une quarantaine de minutes.

Les travaux 2019 au niveau du jardin du calvaire avaient déclenché de très nombreuses réactions en début d’année 2019 et, régulièrement, la rédaction était sollicitée pour connaitre la suite qui leur serait réservée !

Les fouilles illégales de fin 2018 ont été rebouchées près de l'église du village de Rennes-le-Château
Trou rebouché – Johan Netchacovitch ©

Les dégâts occasionnés par les fouilles illégales de fin décembre 2017 ont été réparés.

Les projets d’aménagement du monument aux morts ont été abandonnés.

Le muret attenant à l’église qui menace de s’effondrer sera démoli et reconstruit à l’identique avec les mêmes matériaux qui respecteront l’aspect d’origine, principalement les briques.

Après concertation et avis de l’architecte des bâtiments de France, le cèdre sera abattu car ses racines fissurent le mur et soulèvent le carrelage de l’église. Nous avons argumenté sur l’utilisation de techniques appliquées dans les régions forestières qui consistent à scier les racines avant qu’elles n’atteignent le mur et à les traiter pour empêcher la mort de l’arbre.

Deux autres problèmes surgiraient dans ce cas : les racines du cèdre restent en surface et l’arbre sera déstabilisé mais, surtout, Frédéric GORDO, conseiller municipal, nous apprend que ce cèdre a été foudroyé et son cœur atteint. Il risquerait de tomber sur l’église ! Un autre arbre sera planté, peut-être un chêne vert.

Le cèdre bientôt abattu dans le jardin du calvaire de Rennes-le-Château
Le cèdre bientôt abattu – Johan Netchacovitch ©

Le jardin du calvaire sera embelli ; nous y reviendrons dans un prochain article.

La volonté du Conseil

Alexandre Painco insiste dès lors sur la volonté du Conseil de garder en l’état les constructions et réalisations de l’abbé Bérenger Saunière lors des travaux 2019. Elles font partie du patrimoine de la commune et participent à la venue de très nombreux visiteurs. « Nous n’allons pas scier la branche sur laquelle nous sommes assis. »

Nous rappelons que le village de Rennes-le-Château est un site touristique atypique ! S’ils visitent les abbayes audoises, les châteaux dits cathares une ou deux fois dans leur vie, les chercheurs et passionnés par l’histoire et l’affaire Saunière viennent plusieurs fois par mois ou par an dans le village. Ils s’y restaurent, achètent des livres…, participent ainsi à la vie du village. Parfois, des manifestations y sont organisées qui drainent aussi du public. Bref, cette communauté disparate revendique également une reconnaissance ! Nous ne rappellerons pas le tollé que l’article sur les travaux du jardin du calvaire a soulevé fin d’année dernière et les très nombreuses réactions venant du département, de la région, du pays et de bien au-delà.

Car nous abordons maintenant les travaux d’aménagement du village et l’épineux problème du stationnement.

Le parking payant pendant les mois d’été sera agrandi car il ne sera plus possible de stationner en haut du village. Bien qu’interdit en journée, de nombreux automobilistes faisaient fi des panneaux ! L’espace sera transformé en espace vert avec du mobilier urbain. Des jardinières empêcheront le passage. La terrasse dans le vide au-dessus du parking actuel, envisagée un moment, n’est heureusement plus d’actualité.

La circulation sera à sens unique dans le village pour les riverains et des places de parking seront attribuées. Une place handicapé, une autre pour les livraisons et un dépose minute sont prévus près du « Jardin de Marie ».

Cet échange fructueux augure d’une prise de conscience mutuelle des implications qu’entraine ce magnifique village !

Johan Netchacovitch, rédacteur en chef de la Gazette de Rennes-le-Château ©


LA FIN D’UN CALVAIRE OU DU CALVAIRE ? Travaux 2019

Je réponds aux nombreux courriels reçus à la rédaction via cette news en lien avec les travaux 2019 :

Le muret démoli ? Le cèdre abattu ?
Le muret démoli ? Le cèdre abattu ?

Le maire de Rennes-le Château nous a promis de répondre à vos questions concernant les travaux 2019 .
Elles ont été envoyées le jeudi 27 décembre 2018 en soirée par courriel à la mairie. Nous supposons que Monsieur le Maire les as reçues !

Lors de l’entretien téléphonique, nous lui avions précisé que nous communiquerions ses réponses.
Dès réception, ce sera en ligne.

En attendant, la photo ci-dessus traduit les informations reçues d’un témoin qui s’est rendu à la mairie et à rencontrer Monsieur Painco ce jeudi 3 janvier 2019.


Ce jeudi 27 décembre 2018 à 15 h 30, nous avons contacté la mairie de Rennes-le-Château et pu dialoguer avec Alexandre Painco, maire de Rennes-le-Château.

Alexandre Painco, maire de Rennes-le-Château photographié par David Galey
Alexandre Painco – David Galey ©

D’emblée il s’insurge contre les commentaires lus sur Internet et leur violence à son encontre.

Il insiste sur le fait que les “décisions concernant les futurs travaux qui sont en préparation depuis deux ans, ont été prises par le conseil municipal avec l’aval de la population du village” car, ce qui le préoccupe, ce sont “les habitants du village et ceux qui y paient leurs impôts” ! Ce ne sont pas à ceux qui vivent ou qui viennent d’ailleurs de dicter leurs lois. Il dénonce aussi “ceux qui se servent de l’histoire, par exemple pour écrire des livres, mais ne laissent rien au village”.

“Les vrais visiteurs sont ceux qui paient leur entrée au musée et essaient de comprendre l’histoire !”

Il n’accepte pas les “conneries” et les propos “à la limite de la diffamation”, le concernant !

“Il y a eu un avant, il y a un pendant et il y aura un après Saunière”, et on ne peut laisser le lieu sans l’améliorer et le mettre aux normes. Depuis sa prise de fonction, de nombreux travaux ont été entrepris en rapport avec les réalisations de Bérenger Saunière dans le but de restaurer certaines parties du domaine. Ils ont été effectués “en respectant Saunière”.

Il termine en rappelant que ceux qui souhaitent lui poser des “questions sérieuses, sont les bienvenus à la mairie et qu’il leur répondra franchement”.

Dès lors, le maire a accepté de répondre aux questions qui lui seront envoyées par la Gazette de Rennes-le-Château. En conséquence, la rédaction sollicite ses lecteurs. Nous relaierons les questions des personnes identifiables.

L’aventure continue !


Le jeudi 13 décembre, une réunion d’informations à la mairie de Rennes-le-Château aurait entrainé des décisions qui devraient bouleverser le jardin du calvaire jouxtant l’église, ainsi que l’aspect du village… D’importants travaux sont prévus… A suivre…

Après avoir recueilli des informations auprès de plusieurs personnes dont certaines étaient présentes lors de la réunion suscitée par la mairie, nous pouvons vous informer de quelques travaux. Nous avons également pris soin de recouper ces informations.

Selon les protagonistes, il s’agit de projets parfois décrits assez vaguement avec des possibilités d’aménagement… Un vote à mains levées a été organisé lors de cette séance qui devait être une séance d’informations.

Quelles seront les suites données par la municipalité ? Nous avons essayé de joindre plusieurs fois ce lundi matin la mairie qui habituellement est ouverte. Nous en déduisons que, vu l’époque des fêtes, elle était fermée bien que rien n’était notifié sur le site Internet de la mairie !

Venons-en aux travaux :

  • d’abord en lien immédiat avec les constructions de Bérenger Saunière, la murette qui longe le chemin d’accès vers l’église du côté droit, pas celle attenante à l’église mais la seconde juste avant, sera partiellement démolie et une autre serait construite perpendiculairement au monument aux morts pour… mieux accéder au monument.
  • le cèdre du jardin du calvaire sea abattu car il menace l’église de par sa grandeur et ses racines.
Photo originale des travaux dans le jardin du Calvaire - Réalisation Serge Colmenero ©
Photo originale (DR) – Réalisation Serge Colmenero ©
  • les véhicules seront définitivement interdits dans le village et le parking en haut du village à côté du château d’eau sera supprimé ; des bancs, de nouvelles plantations fidèles à celles existantes les remplaceront.
  • par contre, le projet de déménagement de la mairie dans la villa Bethania n’a pas été évoqué mais est bien un ancien projet qui n’a pas abouti.
  • d’autres travaux ont été évoqués mais nous attendons d’avoir recoupé nos sources pour les évoquer ! De même sur les raisons de ces travaux !

Nous reprécisons que ces projets ne sont pas finalisés et que c’est sans doute le moment de vous manifester !

A suivre… Passez un joyeux réveillon 🙂

Il y a un an déjà dans le coin du jardin du calvaire contre l'église, il y a eu des fouilles illégales ! - Johan Netchacovitch ©
Il y a un an déjà dans le coin du jardin du calvaire contre l’église ! – Johan Netchacovitch ©
Le jardin du calvaire de Rennes-le-Château - Serge Colmenero ©
Le jardin du calvaire de Rennes-le-Château – Serge Colmenero ©

24 décembre 2018 et autres multiples mises à jour 6 janvier 2019, 17 aout 2019, 1er octobre 2019, Johan Netchacovitch ©

2 Rétroliens / Pings

  1. Rennes-le-Château : belle saison 2019 et travaux en perspective - GAZETTE DE RENNES-LE-CHATEAU
  2. Mon beau village GAZETTE DE RENNES-LE-CHATEAU - %

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


quatre × 4 =