Jardin du calvaire : Lettre ouverte au maire de Rennes-le-Château

Lettre ouverte au maire de Rennes-le-Château

Jardin du calvaire : cette lettre inédite est exhumée fort à propos par Tony Bontempi avec la gracieuse autorisation de Mickaël Féral !

« Où je vais dire pourquoi j’ai fait d’un Christ – précédemment passé, en quinze ans, de la couleur Verte à la couleur Bleu-Blanc-Rouge, après une période de Brun-Rouille, pour finir dernièrement au Blanc-Plâtré-Marronné – …où je vais dire pourquoi j’ai fait, de ce Christ, le Christ que j’ai fait. » (Alain Féral. Rennes-le-Château. Juillet 1999)

Le texte ci-dessous est un inédit d’Alain Féral (1942-2013 – Poète, musicien, chanteur, écrivain, dessinateur, peintre…).

Découvrir le texte COMPLET !

Deux réflexions :

  • Nous pouvons comparer ainsi l’original du calvaire de Rennes-le-Château et la restauration réalisée et expliquée par Alain Féral !
  • Après lecture de la lettre, posez-vous cette question : « Le style, surtout du début de la lettre, ne vous rappelle-t-il pas un texte célèbre de l’énigme des années 1960 ? »

Calvaire de Rennes-le-Château lettre ouverte au maire de Rennes-le-Château sur le jardin du calvaire
Mickaël Féral ©

Le jardin du calvaire de Rennes-le-Château

Voici la suite du reportage pour les contributeurs/tipeurs de la Gazette de Rennes-le-Château dans le jardin du calvaire.

J’en étais resté au tas de cailloux 😉 Rappel du début et de la suite de l’article en cliquant ICI pour les contributeurs / tipeurs !

Une fois sur place, j’ai vu cela… et ça se passe de commentaires ! Pelleteuse en action dans le jardin du calvaire après avoir abattu le cèdre planté du temps de Bérenger Saunière ainsi que le muret pulvérisé… Dans le prolongement du premier muret, d’autres ont été en partie démontés et devraient retrouver leurs pierres d’origine qui ont été numérotées selon les propos du maire.

Jardin du calvaire à Rennes le Chateau
Le muret détruit

Le muret prévu à la démolition l’a été. Le reste est vacillant dans l’attente de sa reconstruction.

Muret démoli et pelleteuse dans le jardin du calvaire

Une pelleteuse est entrée dans le jardin du calvaire. Les travaux ont été vus en grand mais dans l’intérêt de qui ?

Muret partiellement démoli dans le jardin du calvaire

Intérieur du muret comblé par des gravats… eux aussi à récupérer ?

Le jardin du calvaire défoncé

Le jardin du calvaire dévasté à Rennes le Chateau

Perspective différente avec vue vers l’allée qui mène à l’église sainte Marie-Madeleine et le jardin de la Vierge.

Travaux non prévus ? les murets du jardin de la statue de la Vierge subissent également des restaurations. Entre-temps, l’architecte nous a communiqué le plan.

Les tranchées sont creusées autour du calvaire et derrière. Elles vont accueillir des blocs de béton qui seront recouverts d’un enduit les vieillissant.

Pelleteuse  dans le jardin du calvaire de Rennes-le-Château

Voir la vidéo du jardin du calvaire !

Cela vaut tous les discours… : cèdre abattu, pelleteuse, spectacle de désolation… Le travail de l’abbé Bérenger Saunière modifié, perdu…

Mises à jour 10 avril 2021 et 22 février 2020, 29 et 30 novembre 2019, Johan Netchacovitch ©


Soutenez le site de la Gazette

Vous avez apprécié cet article. Vous pouvez soutenir la Gazette de Rennes-le-Château en laissant un pourboire en cliquant sur ce lien https://fr.tipeee.com/gazetterenneslechateau !

Abonnez-vous à la liste de diffusion pour être tenu au courant des prochains articles en cliquant ICI !

1 Commentaire

3 Rétroliens / Pings

  1. Promenade à Rennes-le-Château - REPORTAGES
  2. Bonne Année 2020 et Bilan 2019 à Rennes-le-Château
  3. Visite virtuelle - GAZETTE DE RENNES-LE-CHATEAU

Laisser un commentaire