Promenade à Rennes-le-Château, un architecte juge les travaux !

L’avis autorisé de Paul Saussez sur les travaux

Un architecte, Paul Saussez, analyse les travaux réalisés comme dans une promenade à Rennes-le-Château !

“Rennes-le-Château…
Les travaux de maçonnerie dans le jardin du calvaire semblent toucher à leur fin.

On nous avait promis une rénovation à l’identique, mais on est loin du compte.

Voyez sur l’image ci-dessous à gauche les couronnements rénovés des murets en briques où on a fait l’économie des “triglyphes” typiques de l’appareillage original, qui existent encore ailleurs (photos de droite). En outre, les briques sont neuves alors qu’en rénovation digne de ce nom, on emploie des briques de récupération dont l’aspect et le format se rapprochent autant que possible des anciennes.

Les travaux du jardin du calvaire à Rennes-le-Château

En tant qu’architecte, conférencier, auteur de nombreux articles et ouvrages sur Rennes-le-Château depuis plus de vingt ans, je suis profondément attristé et scandalisé. Je ne félicite ni mon confrère auteur du projet, ni le maître de l’ouvrage (suivez mon regard)…” (Paul Saussez)


Est-ce encore possible de vous conter une promenade à Rennes-le-Château ?

Pour des milliers de passionnés qui reviennent TRES REGULIEREMENT pour une promenade à Rennes-le-Château, le changement est manifeste en cet hiver 2020… Mais, avant de vous conter nos dernières sorties sur la colline envoutée, je souhaite évoquer une spécificité castelrennaise qui échappe à certains en mal d’entendement !

J’ai souvent défendu l’idée que l’histoire, le mystère, le village de Rennes-le-Château étaient uniques et sans équivalents ! De fait, je ne suis pas le seul à l’avoir constaté et c’est heureux ainsi, mais, en ces temps de langue de bois où les critiqueurs ne le font pas ouvertement mais en aparté, je vais rappeler quelques évidences pour les gens sensés…

J’ai cité ci-dessus les passionnés. Cependant vu la difficulté de quelques-uns avec la langue française, je fais appel au Larousse : « Personne qui a un goût très vif pour quelque chose ». Très vif… non, je vous épargne le retour au Larousse…

Bref, pour ceux qui le veulent…

Vous appréciez un site touristique : le château de Montségur ? celui de Peyrepertuse ? le donjon d’Arques ? l’abbaye de Fontfroide ? le gouffre de Padirac ? le Sacré-Cœur de Paris ? le Mont-Saint-Michel ?

Combien de fois y allez-vous par an ? une fois en plusieurs années ?

Les passionnés, ceux qui viennent plusieurs fois par an, qui paient leur parking (pendant 3 mois en 2019 à 2,50 euros le passage), consomment et mangent dans les 3 cafés-restaurants, achètent des souvenirs et des livres dans différentes boutiques dont celle du musée qui dépend de la mairie du lieu, louent des gites, donc viennent à Rennes-le-Château de très nombreuses fois par an et contribuent à la vie économique du village. Une évidence, me retorquerez-vous ! Pas pour tous… Il y a des bornés partout… ou pire…

D’autres, même ceux qui ne sont jamais venus à RLC, commandent par Internet à des magasins du lieu. Eux aussi participent à la vie du village, non ?

Non ? Non ? Non ? Nous sommes bien placés pour témoigner de tout cela ! Mais c’est une autre histoire qui débuta le 22 janvier 2017… Si nécessaire, je peux étayer 😉

Alors, vous visitez quelque fois sur votre vie un lieu réputé de France et… vous venez des dizaines de fois à Rennes-le-Château ! Ce lieu atypique, passionnant, envoutant !

Cherchez l’erreur…

L’aventure continue 😉

23 février 2020, Johan Netchacovitch, rédacteur en chef de la Gazette de Rennes-le-Château ©

Pour retrouver le patrimoine de Saunière, nous vous conseillons un ouvrage composé de centaines de photographies : Voir et commander “Rennes-le-Château – Sur les chemins de légendes” d’Axel Graisely !

Promenade à Rennes-le-Château : guide touristique d'Axel Graisely !

Rectificatifs du maire, A. Painco

Lors de notre dernière promenade à Rennes-le-Château, nous avons rencontré le maire (lire ci-dessous à la date du 30 janvier 2020).

Voici quelques précisions apportées par le premier élu concernant les élections et les réunions municipales !

Election :

Nous sommes la veille de l’élection municipale de 2008 à Rennes-le-Château, le maire sortant, Jean-François L’Huilier, fait face à une liste concurrente « Rennes Autrement » menée par Alexandre Painco et Jean-Luc Robin.

En soirée, Alexandre Painco et Jean-Luc Robin passent un accord : la mairie pour le premier, le tourisme pour le second !

Alexandre Painco a tenu à expliquer le contexte de l’époque et, surtout, rectifier l’information selon laquelle c’est son collègue qui aurait dû devenir maire.

Il nous a même précisé qu’il avait la preuve et tous les documents !

Donc acte !

Réunions :

Concernant la présentation des travaux du village : belvédère, jardin du calvaire, domaine de Bérenger Saunière, alentours de la mairie, rue du Cèdre et autres places…, le maire s’étonne de la perte de mémoire de certains alors qu’ils ont été conviés à deux séances d’informations !

Donc acte !

Nous avons lu l’arrêté accordant un permis d’aménager au nom de l’Etat affiché le 19 mars 2019 (le document est encore lisible à l’entrée du village sur le panneau présentant l’aménagement du belvédère).

Sa légalité pouvait être contestée par un tiers dans un délai de deux mois à partir de son affichage sur le terrain…

Plan des travaux de Rennes-le-Château – 30 janvier 2020

Nous avons rencontré le Maire, Alexandre Painco, le jeudi 30 janvier, dans le domaine de l’abbé Saunière lors d’une promenade fort instructive pour la suite des travaux et le devenir du village. Les travaux battaient leur plein !

Dès l’entrée du village, un panneau avertit le passant en montrant le résultat final au niveau du belvédère.

Promenade à Rennes-le-Château au belvédère

Voici la réalisation quasi définitive du lieu appelé le belvédère au sommet du village. La végétation sera ajoutée avec la belle saison.

Promenade à Rennes-le-Château au château d'eau
Johan Netchacovitch ©

Nous avons aussi rencontré l’architecte en charge des travaux qui nous a communiqué le plan des travaux qui a fait l’objet de deux présentations publiques aux habitants du village. Vous le voyez en deux exemplaires ci-dessous.

Plan des travaux du village de Rennes-le-Château lors d'une promenade à Rennes-le-Château
Plan des travaux du village de Rennes-le-Château

Promenade à Rennes-le-Château grâce au plan des travaux

Concernant le jardin du calvaire, le maire précise de nouveau que tout sera refait à l’identique, comme pour le reste du domaine ! Les blocs délimitant les parterres seront recouverts d’une patine pour rendre leur aspect plus ancien. Les allées ne seront heureusement pas bétonnées mais couvertes de graviers comme le mentionne le plan ci-dessus.

Alexandre Painco a répété qu’il se préoccupe uniquement de ceux qui paient leurs impôts à Rennes-le-Château. Nous avons insisté pour savoir ce qu’il pense des chercheurs ! “Combien sont-ils, a-t-il demandé, 100, 200 ?” Nous avons rétorqué que le nombre est beaucoup plus important et que d’autres, plus nombreux encore, s’intéressent au mystère, reviennent plusieurs fois par an, participent à la vie de l’HORECA, achètent livres et souvenirs, paient le parking… ; bref, remplissent les caisses de la mairie… A cela le maire a répondu : “Qu’ils n’avaient qu’à se comporter comme les vrais touristes qui paient l’entrée du domaine, se montrent satisfaits du lieu et… repartent sans récriminer !”

Le côté atypique du lieu est important ! Nous en reparlerons lors de notre prochaine mise à jour…

Un des murets est en reconstruction !

Muret du jardin du calvaire en cours de reconstruction lors d'une promenade à Rennes-le-Château
Johan Netchacovitch ©

Les travaux ont commencé dans une partie du domaine de l’abbé ; en fait, le long des pignons de la villa Béthania et du musée où se situe la tombe de l’abbé Saunière. Je vous renvoie au plan pour visualiser le projet.

Travaux dans le domaine de l'abbé Saunière fin janvier 2020
Travaux dans le domaine de l’abbé Saunière fin janvier 2020 – Johan Netchacovitch ©

Promenade à Rennes-le-Château dans le domaine de l'abbé dévasté
Johan Netchacovitch ©


Promenade à Rennes-le-Château le 8 janvier 2020

Promenade dans le village de Rennes-le-Château presque fantôme en ce mercredi 8 janvier… J’y ai croisé quelques rares touristes dépités des fermetures du musée et, surtout, de l’église.

La tour Magdala de Rennes-le-Château photographiée pendant une promenade à Rennes-le-Château
La tour Magdala de Rennes-le-Château depuis le terrain vague en dessous – Johan Netchacovitch ©

Un bruit a attiré mon attention… dans le jardin du calvaire ! Deux, trois ouvriers continuent les aménagements.

Les petites tranchées autour de la croix du calvaire et des parterres ont été rebouchées.

Les tranchées (23 décembre 2019)
Les tranchées (23 décembre 2019) – Johan Netchacovitch ©
Promenade à Rennes-le-Château dans le jardin du calvaire labouré
Les tranchées rebouchées et damées – Johan Netchacovitch ©

Dans un coin, près de la citerne, un reste de rocaille nous avait été signalé par Anonymous. Nous avions photographié cet élément le 23 décembre. Lors de notre passage du jour, il avait disparu… sans doute rangé. Vous allez comprendre pourquoi…

Morceau de rocaille de la grotte d'entrée du jardin.
Morceau de rocaille disparu (?) – Johan Netchacovitch ©

Anonymous avait remarqué qu’un morceau de rocaille manquait au portique d’entrée du jardin du calvaire. C’est le cas encore aujourd’hui.

Bas du portique endommagé, côté jardin
Partie du portique – Johan Netchacovitch ©

Vue plus large du portique du jardin du calvaire à Rennes-le-Château
Vue plus large du portique du jardin du calvaire à Rennes-le-Château – Johan Netchacovitch ©

Petit détour par le belvédère ! La photo panoramique se passe de tout commentaire…

Le panorama du belvédère bétonné vu lors d'une promenade à Rennes-le-Château
Johan Netchacovitch ©

Un arbre aurait été balayé dans la nuit du 13 au 14 décembre 2019 par le vent à l’entrée de l’ex-parking réservé aux habitants à côté du belvédère.

Un à terre en plus dans le village de Rennes-le-Château
Un arbre du belvédère – Anonymous ©

Je vous avais informés que la pierre de Pailhères avait été cassée en deux… et recollée… Le résultat est décevant.

La pierre de Pailhères fissurée...
La pierre de Pailhères fissurée… après avoir été recollée… – Johan Netchacovitch ©

Les derniers reportages ont relaté les travaux dans le village. Un autre lieu est en péril, l’église…

La voûte de l'église de Rennes-le-Châteauhumide, très humide...
La voûte de l’église – Johan Netchacovitch ©

La voûte de l’église – Johan Netchacovitch ©

Lézardes dans l'église de Rennes-le-Château vues pendant une promenade à Rennes-le-Château
Lézardes dans l’église de Rennes-le-Château – Johan Netchacovitch ©

8 janvier 2019, Johan Netchacovitch ©


18 décembre 2019

Suite de la promenade à Rennes-le-Château : Nous sommes passés quelques jours après Anonymous… Le domaine de Bérenger Saunière, du côté de sa tombe, n’a pas (encore) changé, voir ci-dessous aux dates des 6 & 7 décembre !

Les villageois ne sont pas au courant, des futurs membres de la liste du maire Alexandre Painco à la prochaine élection municipale de mars, non plus ! Nous avons contacté la directrice du SPIC (Musée Domaine de l’abbé Saunière), Lydia Rodriguez, et attendons sa réponse.

A aucun moment (réunion d’informations des habitants, rencontre avec le rédacteur en chef de la Gazette et le président de Terre de Rhedae lors du conseil municipal du 21 février 2019), les travaux dans le Domaine de Saunière n’ont été évoqués.

6 & 7 décembre 2019

Promenade à Rennes-le-Château : Des travaux prévus également dans le domaine de l’abbé Saunière ! ?

Après avoir pris des photos de l’extérieur du domaine ce vendredi, notre envoyé spécial a continué son reportage photographique à l’intérieur du domaine ce samedi ! Piquets colorisés et traits de même couleur sur la pelouse… Tout l’espace qui jouxte le pignon de la chapelle de la villa Béthania et du musée jusqu’à la tombe de Bérenger Saunière est concerné. Voir ci-dessous !

Promenade dans le domaine de Bérenger Saunière à Rennes-le-Château
De notre envoyé spécial Anonymous ©

Les travaux se situent se situe devant la tombe de Bérenger Saunière.
Le trait est ténu mais se situe devant la tombe de Bérenger Saunière – De notre envoyé spécial Anonymous ©

Espace entre la tombe de Saunière et l'orangerie
Espace entre la tombe de Saunière et l’orangerie – De notre envoyé spécial Anonymous ©

Décembre 2019 des travaux prévus dans le domaine de l'abbé à Rennes-le-Château
De notre envoyé spécial Anonymous ©

Travaux dans le domaine de Bérenger Saunière
De notre envoyé spécial Anonymous ©

29 novembre 2019… promenade à Rennes-le-Château

Quoi de neuf sur la colline envoutée en cette fin de mois de novembre ? Une promenade à Rennes-le-Château…

Au bout du second parking, mon attention est attirée par une énorme souche d’arbre d’au moins 2 m³ ! Y aurait-il eu un autre arbre abattu dans le domaine ou ailleurs ?

Souche à RLC
Une souche mais laquelle ?

Arrivé au niveau du belvédère, les ouvriers continuent la mise en place, le lieu prend forme !

La suite des travaux

Ensuite, direction le jardin de l’abbé (un classique) lol ! Pas un chat sauf les travailleurs. En deux heures de temps, j’ai croisé quatre touristes : un Allemand qui souhaitait visiter l’église, et un trio d’Audois qui a essayé de se garer… au belvédère mdr ! Que fait la police !

Bref, je vous disais que je descendais vers le jardin de l’abbé quand j’ai discerné un gros tas de cailloux à l’angle du chemin qui mène à l’glise.

Un tas de cailloux … qui viennent d’où ?

La suite du reportage en cliquant ICI ! Vous y verrez d’où viennent les pierres, les murets abattus, l’état de ceux qui restent debout, le jardin de la Vierge aussi touché par les travaux, la suite des travaux autour du calvaire, etc. EN LIBRE ACCES !

Soutien au site

Vous avez apprécié ce reportage. Vous pouvez soutenir la Gazette de Rennes-le-Château en laissant un pourboire en cliquant sur ce lien https://fr.tipeee.com/gazetterenneslechateau !


14 novembre 2019… promenade à Rennes-le-Château

Une promenade à Rennes-le-Château ! Tout a commencé sous un ciel gris et bas.

Le Bézu dans la brume
Le Bézu dans la brume – Johan Netchacovitch ©

Le parking était désert… Nul touriste à l’horizon !

Le parking de Rennes-le-Château désert ce 14 novembre 2019
Le parking désert – Johan Netchacovitch ©

Mais des travailleurs car les travaux d’aménagement du village se poursuivent. Ici, au niveau du belvédère. Les fouilles y sont autorisées…

Fouilles légales à Rennes-le-Château
Fouilles légales à Rennes-le-Château – Johan Netchacovitch ©

Les travaux se poursuivent également autour du château d’eau. Nous commençons à entrevoir le résultat final.

Les travaux se poursuivent également autour du château d'eau.
Travaux du belvédère – Johan Netchacovitch ©

La pierre de Pailhères a perdu ces renforcements. Le futur panorama prend forme.

Une partie du belvédère et la pierre de Pailhères ce 24 novembre 2019
La pierre de Pailhères et le futur panorama – Johan Netchacovitch ©

Johan Netchacovitch ©

Reste à savoir si la brisure recollée se voit…

Pierre recollée de Pailhère
Pierre recollée de Pailhère après avoir été brisée en deux pendant les travaux. – Johan Netchacovitch ©

En approchant de l’église, nous avons été étonnés de voir le vitrail “pommes bleues” éclairé !

Vitrail des pommes bleues du 17 janvier éclairé
Johan Netchacovitch ©

Le vitrail du 17 janvier éclairé à Rennes-le-Château
Johan Netchacovitch ©

Le musée ayant pris son horaire d’hiver, l’église est également fermée… Mais nous avons pu y pénétrer photographiquement ! Les ouvriers communaux y travaillent tous les matins et ont laissé l’éclairage branché…

L'église par le petit bout de l'oeilleton de l'ancienne serrure
L’église par le petit bout de l’oeilleton de l’ancienne serrure – Johan Netchacovitch ©
Johan Netchacovitch ©

Le domaine de l’abbé Saunière sera ouvert les 6, 7 et 8 décembre, les 15 et 16 décembre 2019 ainsi que pour les vacances de Noël du samedi 21 décembre au samedi 4 janvier 2020 de 10 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30 à l’exception des 25 décembre et 1er janvier !

Dans le jardin du calvaire, notre attention fut attirée par la “pièce secrète” attenante à la sacristie.

La pièce secrète de l'église de Rennes-le-Château
La pièce secrète – Johan Netchacovitch ©

En effet, la fenêtre de l’oculus était ouverte…

Johan Netchacovitch ©

Ainsi, nous avons photographié la porte du placard de la sacristie qui ouvre sur la pièce secrète !

Porte cachée au fond du placard de la sacristie de l'église de Rennes-le-Château
Porte cachée au fond du placard de la sacristie – Johan Netchacovitch ©

En continuant notre promenade à Rennes-le-Château, quelle ne fut pas notre surprise quand nous avons constaté que le cèdre à côté de l’entrée du Jardin de Marie avait été abattu !

Le cèdre se trouvait deux mètres devant le palmier – Johan Netchacovitch ©

La bordure a été enlevée et la route élargie.

Les racines du cèdre, l’asphalte ajouté – Johan Netchacovitch ©

Ironie du sort quand on lit le nom de la rue “Rue du Cèdre”…

La rue du Cèdre à Rennes-le-Château
La rue du Cèdre ; à droite la ruine de la maison des parents de Marie Denarnaud, la bonne du curé – Johan Netchacovitch ©

Nous n’avons rencontré quasiment aucun touriste mais ils étaient de qualité, notamment la romancière américaine mondialement connue, Kathleen McGowan !

Kathleen McGowan et Johan Netchacovitch en promenade à Rennes-le-Château
Kathleen McGowan et Johan Netchacovitch – Johan Netchacovitch ©

La trilogie Marie-Madeleine de Kathleen McGowan :
Tome I Le Livre de l’Elue : Maureen, journaliste américaine, arpente les ruelles de la vieille Jérusalem quand un énigmatique marchand lui glisse une bague au doigt. Aussitôt, elle est assaillie par des ” visions ” : elle perçoit des signes, entend des voix. Qui est cette femme, belle et éplorée, qui lui rend visite depuis un autre monde ? Que cherche-t-elle à lui dire ? Maureen vient de plonger sans le savoir au cœur de l’énigmatique légende de Marie Madeleine… En se lançant sur les traces de la prostituée des Évangiles en pays cathare, la jeune femme découvre un mystérieux château au centre d’un véritable jeu de piste.

Tome II Le Livre de l’Amour : Alors que la jeune et talentueuse Maureen Pascal assure la promotion de son best-seller qui a ébranlé le monde entier en dévoilant l’Évangile de Marie-Madeleine, elle reçoit un mystérieux paquet. À l’intérieur, une lettre… écrite de la main d’une jeune comtesse ayant vécu au XIe siècle, la sulfureuse guerrière Matilda de Toscane, qui réclame que lui soit restitué le ” livre le plus précieux de l’humanité “.

Tome III Le Livre du Poète : Dans les ruelles sombres de Florence, une ombre suit la jeune journaliste Maureen Pascal… Serait-ce dû à ses recherches sur Laurent de Médicis ? Un mystérieux groupe semble bien décidé à briser l’élan de celle qu’ils considèrent comme une hérétique…

Les livres de Kathleen McGowan sont en vente à la Librairie des Chercheurs de Rennes-le-Château ! Cliquez sur les titres pour lire la suite et les commander !

Kathleen a de nombreux souvenirs à Rennes-le-Château comme son mariage avec l’écrivain et chercheur Philippe Coppens, beaucoup trop tôt disparu… Philippe, que nous avons bien connu, était une personne compétente et discrète, à l’écoute des autres et fidèle en amitié. Qu’il repose en paix !

Philippe Coppens et Kathleen McGowan à Rennes-le-Château
Kathleen et Philippe – Nous remercions Kathleen McGowan de nous avoir autorisés à publier cette photo !

15 novembre 2019, Johan Netchacovitch ©

Voir les autres reportages et vidéos sur les promenade à Rennes-le-Château : travaux 2019 à Rennes-le-Château !

Soutien au site

Vous avez apprécié cet article. Vous pouvez soutenir la Gazette de Rennes-le-Château en laissant un pourboire en cliquant sur ce lien https://fr.tipeee.com/gazetterenneslechateau !

Vous avez apprécié cet article. Abonnez-vous à la liste de diffusion pour être tenu au courant des prochains articles en cliquant ICI !

1 Commentaire

  1. Reconnaissant pour la contribution d’informations photographiques,
    sur les réparations effectuées en ville.
    Soit dit en passant, pour fournir une aide financière, je serai heureux de contribuer autant que je pourrai. Merci pour l’effort de l’édition web.

3 Rétroliens / Pings

  1. Jardin du calvaire - GAZETTE DE RENNES-LE-CHATEAU
  2. Bonne Année 2020 et Bilan 2019 à Rennes-le-Château
  3. Visite virtuelle - GAZETTE DE RENNES-LE-CHATEAU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


19 + dix-sept =