Glyphe Fin du mystère de RLC Notre-Dame de Marceille en 1900

Avant le glyphe, la neige !

Dans la nuit du 20 au 21 janvier 2020 dans le triangle Bugarach, Sougraigne, Fourtou vers le trou de la Reilhe sous la neige. Une famille Denarnaud y a habité…

Départ de la promenade vers le pech de Bugarach depuis le col du Linas
Départ de la promenade vers le pech de Bugarach depuis le col du Linas – Johan Netchacovitch ©

Col du Linas à Bugarach
Col du Linas – Johan Netchacovitch ©

Pas de glyphe Trou de la Reilhe : Bugarach, Sougraigne, Fourtou, mais de la neige
Trou de la Reilhe : Bugarach, Sougraigne, Fourtou – Johan Netchacovitch ©


Le Glyphe de Quillan

Templarii évoque un glyphe dans la nature : “À l’entrée du défilé de Pierre-Lys, Quillan. L’église de Quillan est de style roman du XIVe siècle, restaurée au XVIIe siècle avec des pierres de remplois du château puis agrandie et transformée au XIXe siècle.

Au Moyen-Âge, Quillan fait partie du comté de Razès. Le site de Saint-Quirgue est occupé depuis l’époque wisigothique. En 909, les églises Saint-Pierre et Saint-Romain sont citées près de Quillan dans une donation que fait une femme appelée Hispana. L’église de Notre-Dame est citée à partir de 930.

Remarquez ce glyphe particulier gravé sur la clé de voûte d’un arc roman au-dessus de la porte murée à gauche de l’entrée de l’église Notre Dame de Quillan.

Glyphe sur la porte murée de l'église Notre-Dame de Quillan
Glyphe sur la porte murée de l’église Notre-Dame de Quillan – Templarii ©

Le plus étonnant est que ce glyphe se retrouve sur le sommet de rochers (rocher blanc en haut à gauche de l’image 2°15’16.6″E – 42°55’09.4″N) et que, de toute évidence, il ne pouvait être vu que du ciel.” (Templarii)

Lire et voir la suite !

Le chiffre de 4 dans le cromleck de Boudet ressemble au glyphe de Quillan
Un chiffre de 4 dans le cromleck de Boudet – Johan Netchacovitch ©


Il n’y a plus de mystère de Rennes

L’abbé Saunière avait mis la clé sous le paillasson selon Pierre Barrère dans la Dépêche du Midi du 28 novembre 1967.

A cette époque, le journaliste avait compris ce que certains mettront des décennies à comprendre… Gérard de Sède mélange le vrai au faux, invente des faits, relie des épisodes sans lien (cela a été fait par un autre aussi…mais avec peu de talent…).

De Sède est présenté comme quelqu’un qui n’a rien compris, mal lu et ne peut que débiter une liste à la Prévert des potentiels sources du trésor, etc.

Bref, voici quelqu’un qui connait très bien l’affaire et qui est apte à l’écrire quelques jours après la sortie du livre ! Quelqu’un de trop bien informé pour ne faire que rédiger un article. Qui était donc Pierre Barrère ?

Mise en ligne de RLCdoc de Patrick Mensior


Limoux. 1900, le temps des pèlerinages à Notre-Dame de Marceille

“Tout le monde, dans la région, connaît le sanctuaire de Notre-Dame de Marceille et on peut apercevoir, depuis les différents axes routiers, la basilique construite il y a plusieurs siècles sur une petite éminence surplombant la vallée de l’Aude. C’est dans ce lieu qu’au début du siècle dernier, les pèlerinages se succédaient au cours des mois d’août et septembre afin d’apporter un hommage à la vierge noire placée dans la petite niche entourée d’ex-voto.

Récemment découvert, le récit d’un Couizanais se rendant en famille à ce pèlerinage en 1900, ressemble réellement aux épopées décrites par Marcel Pagnol dans «La gloire de mon père».” (Claude Delbourg)

Lire le récit !

Pour découvrir Notre-Dame de Marceille autrement, nous vous conseillons “Notre-Dame de Marceille – Basilique alchimique” de Christian Attard ! Lire la présentation.

Les pommes du tableau saint Antoine de Notre-Dame de Marceille
D’autres “pommes” sur le tableau saint Antoine de Notre-Dame de Marceille avant son déplacement – Johan Netchacovitch ©

Soutenez la Gazette de RLC

Vous avez apprécié ces news et photos. Vous pouvez soutenir la Gazette de Rennes-le-Château en laissant un pourboire en cliquant sur ce lien https://fr.tipeee.com/gazetterenneslechateau !

Abonnez-vous à la liste de diffusion pour être tenu au courant des prochains articles en cliquant ICI !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


dix + quinze =