Le meurtre de l’abbé Gélis : reconstitutions de la police judiciaire

Reconstitutions du meurtre de l’abbé Gélis

L’abbé Gélis, « Le Gardien de la Vallée »

Le meurtre de l’abbé Gélis : Ce 1er novembre 2021 était un jour très particulier dans l’histoire de Coustaussa… 124 ans en arrière jour pour jour était retrouvé assassiné dans son presbytère l’abbé Gélis, curé de ce petit village au panorama exceptionnel où un château fantomatique dresse le décor. Cette année, la Toussaint tombait un lundi comme cette terrible année de 1897 où le prêtre perdit la vie de façon atroce dans des circonstances jamais élucidées à ce jour.

De nombreux chercheurs et passionnés de l’affaire de Rennes-le-Château s’étaient penchés sur ce meurtre où règne un parfum de mystère. Il y a quelques mois de cela, Stéphanie BUTTEGEG, guide de « Légendes d’Oc » ouvrait sur les lieux du crime le « Musée de l’abbé Gélis » un musée sous forme d’enquête interactive, qu’elle nomma « Cold case au presbytère ». Il s’agit du premier cold case de France et même d’Europe, afin que chacun puisse venir enquêter sur les lieux mêmes du crime. Voir ce reportage !

Entre-temps, l’association « Le Gardien de la Vallée » parrainée par Jacques Pradel et regroupant des historiens, archéologues, gendarmes ou policiers, voyait le jour afin d’apporter un support professionnel à cette enquête.

10 h du matin, découverte du corps

Reconstitution du meurtre de l'abbé Gélis
Gazette de Rennes-le-Château et de l’Aude Johan Netchacovitch ©

Ce 1er novembre 2021 fut le témoin d’un moment historique à Coustaussa ! Pour la première fois dans l’histoire, l’enquête prit un nouveau tournant. En effet, Stéphanie Buttegeg ouvrit les portes du presbytère afin que des reconstitutions de la scène de crime soient faites. Et pas question que ces reconstitutions soient faites par des amateurs. C’est pourquoi la police judiciaire dirigeait les opérations. Etaient présents Stéphanie BUTTEGEG, Tony BONTEMPI (« Librairie La Rose Rouge ») qui incarnait avec respect l’abbé Gélis, des membres de l’association « Le Gardien de la Vallée », Laurence BRETON conseillère municipale de Coustaussa et quelques volontaires afin d’incarner les proches du curé.

Une première reconstitution eut lieu à 10H00 du matin, heure de la découverte du corps, afin de coller au maximum à la réalité. Un à un, les protagonistes pénétrèrent dans le presbytère, volets clos dans une obscurité quasi-totale afin de vérifier le témoignage d’Ernest Pages, le petit-neveu de la victime qui découvrit le corps de son oncle l’abbé Gélis gisant au milieu d’une mare de sang. Et même en sachant que tout ceci n’était aujourd’hui qu’une mise en scène, la vision en entrant sur les lieux leur fit très forte impression. Durant quelques minutes, tous eurent le sentiment de vivre à leur tour ce terrible drame… Ils sortirent de là bouleversés.

Félicie Malot témoigne : « Quelqu’un a rencontré Antoine Gélis en cachette ! »

Heureusement la seconde scène choisie pour une reconstitution était plus légère. Il s’agissait de vérifier les dires de Félicie Malot, nièce de l’abbé Gélis, qui avait surpris son oncle le 12 octobre dans la sacristie de l’église avec un mystérieux visiteur. L’abbé Gélis l’avait immédiatement chassée de là, lui fermant la porte au nez. Elle avait expliqué ne pas avoir eu le temps de voir le visage de cet homme, ni de remarquer des détails de son costume. Cette scène fut rejouée plusieurs fois de façon différente afin de comparer les multiples versions des témoins, avec un Tony dans le rôle de l’abbé Gélis, de plus en plus expéditif avec les acteurs incarnant Félicie Malot.

Les conclusions de la police judiciaire

Meurtre de l'abbé Gélis : la police judiciaire veille !
Gazette de Rennes-le-Château et de l’Aude Johan Netchacovitch ©

D’ici peu, nous vous livrerons les premières observations et conclusions de la police judiciaire concernant ces deux premières reconstitutions. De nombreux éléments du dossier d’instruction étant à vérifier, d’autres reconstitutions suivront… Ce ne sont que les prémices d’une passionnante enquête à laquelle chacun d’entre vous peut participer lors de cet authentique cold case!

Renseignements « Légendes d’Oc » Stéphanie au 06 72 73 81 20 – www.legendes-doc.com

1er novembre 2021, de notre envoyé spécial, Gazette de Rennes-le-Château et de l’Aude Johan Netchacovitch ©


L’interview de Didier Audinot

Rappel des circonstances du meurtre de l’abbé Gélis, curé de Coustaussa, survenu dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 1897.

C’est une émission de Jacques Pradel, réalisée en 1998. L’invité était Didier Audinot. On y trouve quelques approximations…, bientôt gommées par de nouvelles révélations

Visite guidée

Ce samedi 26 octobre 2019 de 14 h 30 à 16 h 30 à Coustaussa, Stéphanie Buttegeg propose une visite guidée pour trouver l’assassin de l’abbé Antoine Gélis ! Le meurtre de l’abbé Gélis…

Renseignements sur le site web www.legendes-doc.com et inscriptions au 06 72 73 81 20 ! A voir !

« Coustaussa, l’étrange assassinat de l’abbé Gélis, un meurtre non élucidé, ou l’énigme du second curé aux milliards ».

Coustaussa cache une terrible histoire, un passé effrayant. Au 19e siècle, l’abbé Gélis fut sauvagement assassiné dans son presbytère.

Au cours de cette visite guidée, vous découvrirez les circonstances de ce meurtre mystérieux au travers d’une formidable enquête policière, qui serait intimement liée à l’affaire de Rennes-le-Château… Que cachait l’abbé Gélis?
Un sombre meurtre et une passionnante enquête policière!

Dossier de l’enquête en main et rapport d’autopsie à l’appui, chacun d’entre vous pourra tenter de résoudre cette affaire non élucidée. Quel indice pourrait avoir échappé aux gendarmes de l’époque ? Une chose est certaine, le meurtrier était un proche de l’abbé Gélis…

Une visite guidée « Légendes d’Oc ». Renseignements sur le site web www.legendes-doc.com et inscriptions au 06 72 73 81 20


Le meurtre de l’abbé Gélis ! Ce mercredi 8 aout 2018, une murder party était organisée au Jardin de Marie à Rennes-le-Château. Lors d’une visite guidée théâtralisée en costumes d’époque, cette animation inédite a requis la participation du public pour la recherche de la vérité !

Le lieu du crime affichait complet et l’hôtesse, Stéphanie Buttegeg, nous a conté l’histoire depuis l’arrivée dans le village de Bérenger Saunière le 1er juin 1885.

Très vite, il s’attira les foudres du ministre des cultes pour ses prêches antirépublicains.

L'excellent Alexandre dans la peau du curé aux milliards dans la pièce du meurtre de l'abbé Gélis
L’excellent Alexandre dans la peau du curé aux milliards !

Il découvrit en compagnie du maçon les « fameux » parchemins.

Saunière et le maçon découvrent les parchemins qui explique le meurtre de l'abbé Gélis
Saunière et le maçon découvrent les parchemins

Et commença dès lors des fouilles dans le cimetière, accompagné de sa fidèle Marie…

Bérenger Saunière et Marie Dénarnaud fouillent dans le cimetière.
Bérenger Saunière et Marie Dénarnaud fouillent dans le cimetière.

… avec la découverte de la stèle de Marie de Nègre d’Ables.

Stèle de Marie de Nègre d'Ables
Stèle de Marie de Nègre d’Ables

Le public avait envahi le jardin du calvaire pour découvrir le secret du cimetière !

Le public de la murder party !

Le maire signifia l’interdiction des fouilles à Saunière.

Le maire interdit les fouilles dans le cimetière de Rennes-le-Château.
Le maire interdit les fouilles dans le cimetière de Rennes-le-Château.

Un flash-back permit de nous retrouver à l’époque de Marie de Nègre d’Ables et de l’abbé Bigou.

L'abbé Bigou et la comtesse de Blanchefort
L’abbé Bigou et la comtesse de Blanchefort

La comtesse de Blanchefort parut rassurée !

La marquise de Blanchefort
La marquise de Blanchefort

Qu’ont découvert Marie et Bérenger ?

Le présumé trésor de l'abbé Saunière
Le présumé trésor de l’abbé Saunière

Lors de la visite épiscopale de Monseigneur Billard, Saunière défendit âprement ses restaurations.

Monseigneur Billard et Saunière
Monseigneur Billard et Saunière

Leur complicité semble évidente…

Monseigneur Billard et Bérenger Saunière, les meurtriers de Gélis ?
Monseigneur Billard et Bérenger Saunière, les meurtriers de Gélis ?

Où se rendirent ensuite les 2 compères ?

Monseigneur Billard et Bérenger Saunière, le meurtre de l'abbé Gélis résolu ?
Monseigneur Billard et Bérenger Saunière, les meurtriers de Gélis ?

Toujours est-il que Monseigneur Billard rencontra l’abbé Gélis pour lui réclamer… la menorah.

Monseigneur Billard et Bérenger Saunière, les meurtriers de Gélis ?
Monseigneur Billard et Bérenger Saunière, les meurtriers de Gélis ?

Le meurtre de l’abbé Gélis

C’est alors qu’un dernier protagoniste entra en scène, le singe de l’abbé Saunière, Mela.

Meurtre de l'abbé Gélis : le singe Méla de Bérenger Saunière est-il l'assassin de Gélis ?
Le singe Méla de Bérenger Saunière est-il l’assassin de Gélis ?

Le meurtre de l’abbé Gélis…mais qui l’a tué ?

Nous félicitons les guides acteurs : Manon dans le rôle de Marie Denarnaud, Geneviève dans le rôle d’Alexandrine, Michel dans le rôle de l’évêque, Kevin dans le rôle de l’abbé Gélis et du maire, Pascal dans le rôle du maçon et de l’abbé Bigou, Stéphanie dans le rôle de la narratrice et de la seigneuresse Marie de Nègre d’Ables et Alexandre dans le tôle de l’abbé Saunière.

Le public a pu découvrir l’assassin… et les plus perspicaces ont été récompensés par des lots offerts par les nombreux partenaires de l’événement : Anges et Licornes, Le Trésor d’argile, La Savonnerie de la Haute Vallée de l’Aude, La librairie des chercheurs et la Porte de Rennes, L’Espinet, et La Capitelle des Frères !

Un délicieux diner, concocté par Morgan et son équipe, prolongeait agréablement le spectacle.

En cet été, de nombreux commerçants déplorent le manque d’activités sur le village ! Force est de constater que cette initiative qui a drainé un nombreux public sur la colline, aurait mérité le soutien des professionnels du tourisme via le SPIC (Office de tourisme) Domaine de l’abbé Saunière.

Mais l’aventure continue !

Spectacle organisé par Légendes d’Oc ! Voir les visites guidées proposées en aout !

Mise à jour 1er novembre 2021, 11 aout 2018, Johan Netchacovitch ©


Soutenez la Gazette de RLC après le meurtre de l’abbé Gélis

Vous avez apprécié ce reportage. Vous pouvez soutenir la Gazette de Rennes-le-Château en laissant un pourboire en cliquant sur ce lien https://fr.tipeee.com/gazetterenneslechateau !

Abonnez-vous à la liste de diffusion pour être tenu au courant des prochains articles en cliquant ICI !

1 Commentaire

Laisser un commentaire