Arqa Documents inédits-Enquêtes-Investigations-Scoops

Arqa Documents inédits, c’est une de ses marques de fabrique !

Les Editions Arqa possèdent un fonds très riche consacré au mystère de Rennes-le-Château (nous y reviendrons tout au long de cette année) ! En 2020, Thierry Emmanuel Garnier, leur directeur, crée une nouvelle collection basée sur des documents inédits, des enquêtes, des scoops.

Arqa 2020 : nouvelle collection basée sur des documents inédits en lien avec le mystère de Rennes-le-Château.

Une « Sauniérothèque » ou la Bibliothèque du Mystère – Arqa Documents inédits

Ce néologisme fut créé dans la première étude bibliographique de l’affaire de Rennes publiée en 1999, dans la revue « Arcadia ».

“Dans le droit fil de notre Encyclopédie « L’ABC de RLC », depuis 20 ans sur le WEB grâce à ses nombreux auteurs-chercheurs amis, les éditions Arqa fournissent gratuitement une somme très importante de documents inédits, de scoops, de photographies exceptionnelles et de recherches éminentes qui sont par la suite, depuis deux décennies, reprises par la communauté des chercheurs passionnés par cette affaire afin d’enrichir la connaissance du plus grand mystère du XXIe siècle.

En ce début d’année 2020, grâce à l’apport de nouvelles découvertes que nous allons prochainement publier sur notre site, nous avons décidé de fonder cette année une nouvelle collection de livres basée exclusivement sur des faits documentés et incontournables qui donneront aux lecteurs passionnés un nouveau souffle et une nouvelle compréhension du « mystère des deux Rennes ».” (Thierry Emmanuel Garnier)

I – Le mythe arcadien

« C’est par l’intermédiaire de Gérard de Sède que le mythe arcadien fut habilement instillé dans l’affaire des Deux Rennes, vraisemblablement sous l’impulsion de Pierre Plantard de Saint-Clair, grand ordonnateur du moment et décideur de la réapparition « officielle » de cette énigme mythique dans les années 1960. Si De Sède évoque brièvement, avec tout le talent qu’on lui connait, l’Arcadie des anciens Grecs dans : L’Or de Rennes (1967), il ne fait, en revanche, jamais référence… A suivre…

Les Bergers d'Arcadie de Nicolas Poussin
Les Bergers d’Arcadie de Nicolas Poussin (DR)

II – De la recherche et de ses conséquences…

Tout chercheur ayant décidé de s’intéresser sérieusement à l’énigme du « trésor de Rennes-le-Château » a pu rapidement constater que l’exercice relevait d’une véritable gageure tant cette affaire se révélait unique de par sa structure et sa construction.

De fait, elle est composée d’un agrégat d’éléments et d’évènements disparates et hétérogènes mêlant le matériel et le spirituel, l’histoire et la légende, les documents fiables et les apocryphes, les figures de l’Histoire et les anonymes, autant de thématiques qui se déroulent et s’enchevêtrent sur une longue période de temps… et un petit espace terrestre.

Il s’agit, en l’occurrence, d’une alchimie complexe à laquelle vient s’adjoindre, pour compliquer l’affaire, une série de mystifications géniales et d’escroqueries calamiteuses, intentionnellement dispersées au gré du temps, quelquefois par des personnages clés ayant tenu un rôle majeur dans l’affaire mais, malheureusement, la majeure partie du temps par des manipulateurs, plus soucieux de brouiller les pistes où ils se sont perdus que de rétablir un semblant de cohérence dans le dispositif.

Si la part de réel pouvant être dégagée de tout l’habillage mythique nimbant cette curieuse affaire de trésor se révèle… A suivre…

Pierre Plantard et le prieuré de Sion
Pierre Plantard et le prieuré de Sion – Johan Netchacovitch ©

III – « Pour être dévot, je n’en suis pas moins homme… »

(…) Je ne sais pas si l’abbé Bérenger Saunière appréciait les pièces de Molière, mais je pense qu’il aurait pu prendre le premier vers de cette tirade du Tartuffe comme devise. Nous connaissions le bon vivant, chasseur et pêcheur, amateur de plats en sauce relevés, de vins fins et de liqueurs ambrées, mais il est un aspect épicurien, voire rabelaisien, de ce bon curé qui est beaucoup plus méconnu.

Je n’ai pu que constater l’excellence des investigations de mon camarade (et de sa vue) lorsque, loupe en main, j’ai moi aussi pris connaissance de bien curieux échanges épistolaires mentionnés dans les méticuleux écrits de Bérenger Saunière. J’ai donc repris l’enquête à mon compte, avec l’accord de mon ami le documentaliste talentueux et modeste, et ai fait de drôles de découvertes. Je vous les livre avec grand plaisir… !

Dans un de ses écrits Bérenger Saunière mentionne, de son écriture serrée et très difficilement lisible… A suivre…

Suite 31 janvier 2020

IV – En 1950, SCHWAB ne peut en aucun cas être « l’homme en noir » de RLC !

Il convient, pour l’heure, de ne pas aller au-delà de ces quelques révélations… d’autres arriveront au moment opportun. Mais je me dois, tout de même, d’apporter quelques éléments de nature à éclaircir un point obscur concernant la descendance d’Antonin Schwab, « l’homme en noir de Rennes-le-Château » nous dit-on faussement. Le nom de Schwab était connu, de longue date semble-t-il, de certains éminents chercheurs et c’est d’ailleurs l’un d’entre eux, et non l’un des moindres, Patrick Mensior, qui en fait état le premier, dès 2008, dans sa revue « Parle-moi de Rennes-le-Château ». Mais, s’il se contente, à cette époque, de ne fournir que la première lettre du nom de celui qu’il identifie comme « un antiquaire hollandais », il donnera bien, en toutes lettres, le nom de « Monsieur Schwab » dans le bulletin du 2 juillet 2016 de son association RLC.doc.

C’est cette indication, et nulle autre, qui me lança sur la « piste Schwab »…

A découvrir sur le site des Editions Arqa avec des documents inédits déjà en ligne !

Suite 5 février 2020

V – Men in black à RLC

Les men in black à Rennes-le-Château ou qui était l'homme en noir qui rendait visite à l'abbé Bérenger Saunière ?

« Compte tenu des liens étroits que les men in black semblent entretenir avec la possession psychique des individus, il semble raisonnable de conclure que leur lien avec l’occulte est également un domaine de recherche valide qui pourrait révéler les secrets d’un autre aspect du phénomène MIB, ou peut être d’un aspect qui lui est lié et qu’il nous faut encore comprendre complètement… »

Nick Redfern – Les véritables MEN IN BLACK

Mais qui est  « l’homme en noir de Rennes-le-Château ?  » … : Jean Orth ? Monsieur Guillaume ? Un ecclésiastique connu ? Un lazariste ? Un représentant du Cercle Catholique de Narbonne ? Un AA ? …

Suite 17 février

VI – Marie-Madeleine illumine

Qui était Marie-Madeleine ? Un mixte de plusieurs femmes ? Une prostituée ? Une princesse ? La préférée de Jésus ? Sa femme ? Était-elle enceinte à la mort de Jésus ?

Où est-elle arrivée en Gaule ? Où est-elle enterrée ? Quel est le paysage du tableau du maitre-autel de l’église de Rennes-le-Château ?

Sainte Marie Madeleine à Rennes-le-Château, à la Sainte Beaume
Sainte Marie Madeleine à Rennes-le-Château, à la Sainte Beaume ?

A suivre… // Extrait du livre à paraître chez Arqa – Tome 3.


Soutenez la Gazette de RLC

Vous avez apprécié cet articles. Vous pouvez soutenir la Gazette de Rennes-le-Château en laissant un pourboire en cliquant sur ce lien https://fr.tipeee.com/gazetterenneslechateau !

Abonnez-vous à la liste de diffusion pour être tenu au courant des prochains articles en cliquant ICI !

1 Rétrolien / Ping

  1. News Gazette de Rennes-le-Château 15 février 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


6 + 13 =