Colloque du Centenaire du décès de Bérenger Saunière

Le samedi 21 janvier et le dimanche 22 janvier 2017, nous commémorions le centième anniversaire du décès de l’abbé Saunière par le colloque du centenaire de Saunière.

Philippe Brunel ©

14h15 préparation du colloque de l'abbé Saunière - Eugène Berbolingot ©
14h15 préparation du colloque de l’abbé Saunière – Eugène Berbolingot ©

Lorsque j’ai pensé à ce week-end de commémoration en association avec Kris Darquis, membre de la rédaction, chercheuse et auteure de “Claudia Procula” et de “L’Arc de Roseline, le secret templier de Rennes-le-Château” en collaboration pour ce livre avec Jacques Lefranc, nous avons d’abord contacté les collaborateurs de la Gazette. Chantal Ventenat et Patrick Flamant, membres de la rédaction, étaient également partants pour l’aventure ! Découvrir le Claudia Procula et L’Arc de Roseline.

L'assistance - JLG ©
L’assistance – JLG ©

Ensuite, nous avons cherché des partenaires qui ont fait leur preuve comme l’association Terre de Rhedae, Légendes d’Oc, le Jardin de Marie, le Musée Domaine de l’abbé Saunière, sans oublier la précieuse collaboration de la mairie de Rennes-le-Château !

Les présentateurs du colloque des commémorations du centième anniversaire du décès de Saunière : Kris Darquis et Johan Netchacovitch
Allez, nous sommes prêts ! – JLG ©

Colloque du centenaire de Saunière

Dès le début des conférences ce samedi 21 janvier 2017, à 14.30, la salle était comble (150 personnes) et plusieurs équipes filmaient, notamment une école en « Photographie, Documentaire et Ecritures numériques » de Carcassonne qui réalise un webdocumentaire sur Rennes-le-Château : « Comment 100 ans après la mort de l’Abbé Saunière, la légende est-elle toujours d’actualité et continue de perdurer ? » Preuve que l’abbé est toujours d’actualité !

La salle de la Capitelle à Rennes-le-Château est comble pour les conférences des commémorations du centenaire du décès de l'abbé Saunière.
L’assistance – JLG ©

Nous d’abord présentons la Gazette de Rennes-le-Château, à l’initiative du week-end et des conférences. Créée le 23 décembre 2003, il y a donc un peu plus de 13 ans, elle propose gratuitement plus de 450 articles, près de 3 par mois que vous pouvez consulter sur la page des mises à jour.
Depuis sa création, elle a mis en ligne 7539 news : 580 news par an, une dizaine par semaine !
Ensuite, le Président de « Terre de Rhedae », Christian Doumergue, présente son association.

Après avoir remercié le public d’être venu aussi nombreux malgré les conditions météorologiques, j’excuse deux conférenciers, André Galaup et Jean Brunelin, absents pour raisons de santé ! L’information ayant circulé, le public n’est pas mis devant le fait accompli !

“Bérenger Saunière, sa vie, son héritage”

Christian Doumergue : les abbés Saunière et le Cercle Catholique de Narbonne

Bérenger Saunière

Le Colloque du centenaire de Saunière consacré à “Bérenger Saunière, sa vie, son héritage” débute en la salle de la Capitelle de Rennes-le-Château par une première conférence de Christian Doumergue : « Bérenger Saunière et le Cercle Catholique de Narbonne ». Président de Terre de Rhedae, chercheur, écrivain prolixe sur Rennes-le-Château, Marie-Madeleine, le Prieuré de Sion, les templiers, il s’attache à montrer les liens entre Bérenger et le Cercle Catholique de Narbonne via son frère, Alfred, à l’origine des fonds reçus par Bérenger Saunière dans les premières années de son ministère à Rennes-le-Château !

Christian Doumergue
Christian Doumergue

Les documents découverts permettent d’établir des connexions avérées et non hypothétiques. Le conférencier insiste sur ce point étant donné l’épaisse gangue d’hypothèses qui s’est cristallisée autour de l’affaire Saunière et qui en rend la perception difficile.

Alfred est un des grands orateurs du Cercle Catholique de Narbonne, une de ses voix. A Narbonne bien sûr, et bien au-delà… On le retrouve à Montpellier par exemple. Ce caractère de brillant orateur l’a amené à occuper une place centrale dans l’organigramme du Cercle. Dans la guerre que se livrent alors les deux France – la catholique et la laïque – ce type de voix est une arme décisive.

Alfred Saunière

Alfred a un charisme d’orateur. Ce qu’on lit à son sujet sous la plume de Léonce Favatier, une des grandes figures du Cercle, est à mettre en parallèle avec les photos d’Alfred que l’on possède. Elles permettent d’imaginer la puissance magnétique de sa parole. Et puis Alfred est aussi une des plumes du groupe. Il écrit dans les quotidiens sous son influence. Bref, c’est un acteur clé de sa propagande. Cela a valu à Alfred d’occuper à plusieurs reprises la présidence du Cercle Catholique…

Alfred a introduit Bérenger Saunière au sein du Cercle Catholique de Narbonne. C’est par son intermédiaire que plusieurs des membres les plus importants ont fait des donations, importantes, au curé de Rennes-le-Château. A commencer par la comtesse de Chambord : les hauts dirigeants du Cercle sont en contact direct avec elle. Marie Cavailhé, qui est chronologiquement la seconde donatrice de l’abbé Saunière, est, elle aussi, affiliée au Cercle. Quant aux gros donateurs de l’abbé, comme la famille de Beauxhostes, ils font partie des membres fondateurs du groupe !

Ces donations suivant immédiatement la venue de l’abbé Saunière à Narbonne à l’automne 1886, il est certain que cet argent a été donné pour la rénovation de l’église de Rennes. Marie Cavailhé s’y rendra d’ailleurs et l’abbé Saunière la présentera aux villageois comme sa bienfaitrice.
Pour les curieux, Christian Doumergue a accordé une interview à la Gazette de RLC lors de la sortie de son livre « Le CERCLE de Narbonne & le mystère de Rennes-le-Château », avec une préface de Gino Sandri, aux Editions Arqa.

Michel Vallet et les documents Saunière

Deuxième intervenant du Colloque du centenaire de Saunière, Michel Vallet, de son nom de plume Pierre Jarnac, auteur de l’ « Histoire du Trésor de Rennes-le-Château » en 1985, éditeur des éditions Pégase, chercheur et trouveur de documents.
Parmi ceux présentés :

  • Deux documents de la nomination officielle de Saunière à Rennes-le-Château.
  • La fermeture du jardin du calvaire après un incendie dans le village.
Plainte de la mairie suite au refus de l'abbé Saunière de donner accès à la citerne du jardin du calvaire pendant un incendie.
Michel Vallet ©

  • Deux plaintes de la mairie datant de 1895 concernant les travaux de Saunière dans le cimetière et deux inédits, l’un de janvier 1899 avec une réclamation de monsieur Sarda sur des travaux réalisés sans autorisation dans le cimetière par l’abbé, notamment un ossuaire. Par contre, le même Sarda, le 15 juin 1899, parle de fouilles dans le cimetière !
  • En 1899 également, une demande de renseignements sur l’abbé provient de la préfecture. On qualifie sa « fortune d’aisée » et ce, avant les travaux du domaine.
  • Prosper Estieu, contemporain de l’abbé, instituteur à Rennes-le-Château.
  • Le point sur l’enrichissement de l’abbé : dons, honoraires de messes et trouvailles.

Michel Vallet a accordé une interview à la Gazette de RLC bientôt en ligne !

Michel Vallet - JLG ©
Michel Vallet – JLG ©

Christian Doumergue : Bérenger Saunière et l’art

Christian Doumergue reprend le micro pour évoquer “Bérenger Saunière, un prêtre à l’âme artiste (les relations artistiques de l’abbé et son rapport aux Arts). C’est un homme de son temps qui décore dans le style contemporain « art nouveau ». L’orateur évoque évidemment la tapisserie de Mucha avec un diable, les motifs floraux très présents à l’époque, un logo en lien avec la liqueur « La Micheline » créée en 1885 par un Limouxin, Michel Sabatier, et son apéritif à base de quinquina, « l’ « Or-Kina ». La qualité de ses productions mais aussi un sens aigu, pour l’époque, de la publicité, assureront son succès.

Germain Blanc-Delmas témoigne de sa vie dans le village lors du Colloque du centenaire de Saunière

Avec Germain Blanc-Delmas, enfant du village, nous abordons l’héritage de l’abbé Saunière. Germain a été adopté à l’âge de 9 ans arrive sur la colline en 1948. Auteur de « Chronique sur Rennes-le-Château – Marie d’Etienne Le trésor oublié » et de « Le Crâne percé d’un trou de Sainte Marie-Madeleine de Rennes-le-Château », il a répondu aux questions de la Gazette de RLC.

Germain Blanc-Delmas - Eridan d'Astor ©
Germain Blanc-Delmas – Eridan d’Astor ©

Nous commençons par un encouragement reçu via la Gazette d’un certain Blanchefort : « Heureux pour une fois qu’un habitant du village s’exprime sur cette affaire ; ça nous changera des délires récurrents de ceux qui viennent en vacances faire quelques photos et qui s’approprient une histoire qui appartient en priorité aux habitants de RLC. »

Après avoir expliqué le titre de son premier livre reprenant les deux prénoms de ses parents adoptifs, « Marie d’Etienne », comme de coutume dans le village, il explique que « le trésor oublié » est l’accueil chaleureux et l’amour reçus dans sa famille !

Son père fut maire d’avril 1935 à octobre 1968 ; autant dire qu’il rencontra les premiers chercheurs. Parmi ceux-ci, deux ont particulièrement marqué Germain, Roland Domergue pour ses multiples passages et son siège de la maison familiale pour ses demandes de fouilles, sa volonté de découvrir le trésor grâce au spiritisme et à la médiumnité, et Monsieur C. qui fit des fouilles dans l’église avec l’autorisation de l’évêché de Carcassonne et s’enfuit du village sans demander son reste après qu’une poutrelle se fut abattue sur lui quand il a voulu sortir de l’église… On ne rigolait à cette époque-là…

Germain Blanc-Delmas évoque aussi Noël Corbu, travesti en abbé Saunière, qui s’était mis en tête de parcourir tous les chemins où Bérenger était passé.

Son témoignage sincère et chaleureux a conquis le public.

Claire Corbu en projection - Eridan d'Astor ©
Claire Corbu en projection – Eridan d’Astor ©

Jean Brunelin, le photographe répond aux internautes lors du Colloque du centenaire de Saunière

Jean Brunelin, chercheur, photographe, écrivain, nous avait fait parvenir quelques photos d’ambiance de l’hôtel de la Tour de Noël Corbu, de tournages de la BBC, du bénitier ou du tombeau des Pontils.

Empêché, il a répondu aux questions des internautes :

Nicole Perier : Parmi votre collection avez-vous une photo du diable avant sa décapitation ?
Jean Brunelin : J’en ai donné plein à Christian Doumergue, il va les montrer en projection.

Nicole Perier : Y avait-il un dallage noir et blanc représentant un échiquier de soixante-quatre cases orienté vers les points cardinaux ou s’agit-il d’un mythe ?
Jean Brunelin : Il y a un dallage noir et blanc mis en place par Saunière dans lequel des gens disent voir un échiquier.

Chantal Ventenat : Avez-vous des photos de l’intérieur de l’église d’avant la réfection et si oui, pourrez-vous nous les présenter ? Je suis plus particulièrement intéressée par le bénitier, le chemin de croix, merci de votre réponse.
Jean Brunelin : Nous ne connaissons aucune photo de l’église avant les réfections de Saunière… Par contre, le bénitier d’origine avait été placé à l’extérieur de l’église, il était visible jusqu’aux années 80, j’ai donné une photo à Christian, elle fera partie de la projection.

Cartouches du bénitier - Jean Brunelin ©
Cartouches du bénitier – Jean Brunelin ©

Patrick Flamant : Bonjour Jean, peux-tu nous parler de la fresque ?
Jean Brunelin : La question de la fresque est une vaste question qui ne se développe qu’avec les photos correspondantes car la plupart des éléments intéressants sont nombreux et de petite taille ….
Toutefois, vous pouvez être certain qu’il y a bien sur la fresque une volonté de délivrer un message, je peux le démontrer !

Philippe Brunel présente un DVD original

Philippe Brunel, cinéaste professionnel, consacre des reportages aux chercheurs de RLC. Il présente l’épisode 2 de sa série « L’abbé, le diable et les chercheurs », ainsi qu’une interview de Guy Gentil, un des premiers chercheurs décédé en 2016.

Philippe Brunel - Eridan d'Astor ©
Philippe Brunel – Eridan d’Astor ©

Pour terminer ce colloque, nous avons souhaité donner un exemple de recherches en cours parmi beaucoup d’autres qui dévoilent des aspects moins ou peu connus de Saunière et pour lesquelles on a une carence de documents.

Jean-Michel Pous : Saunière et Lyon

Jean-Michel Pous, chercheur, conférencier connu pour ses thèmes en rapport avec les Wisigoths ou Bugarach par exemple, auteur en collaboration avec Jean-Pierre Alard d’un premier tome intitulé « Petite encyclopédie de Rennes-les-Bains et Rennes-le-Château », fait le point sur les liens entre Saunière et les milieux lyonnais.

Le conférencier replace cet épisode dans une perspective plus vaste depuis le passage des Wisigoths dans la région jusqu’à la venue supposée de l’abbé dans le Lyonnais. Il évoque les premières recherches d’André Douzet et les travaux de Walid Nazim sur un dépôt templier potentiel dans les « arêtes de poissons » sous la colline de la Croix-Rousse, à lire en cliquant ICI !

Jean-Michel Pous - Eridan d'Astor ©
Jean-Michel Pous – Eridan d’Astor ©

Les conférences du Colloque du centenaire de Saunière se terminent à 18.05 par les remerciements aux conférenciers et à la mairie, ainsi qu’à l’assistance venue très nombreuse !

Nous leur rappelons la mise en ligne d’un « Livre d’or » en hommage à l’abbé à lire (60 messages).

Rendez-vous les 12 et 13 aout 2017

Nous vous fixons d’ores et déjà rendez-vous les samedi 12 et dimanche 13 aout 2017 pour l’ « Hommage officiel » de la mairie, un repas champêtre dans le Domaine de l’abbé et un colloque au thème qui sera dévoilé via la Gazette de RLC à lire ICI !

Johan Netchacovitch - Eridan d'Astor ©
Johan Netchacovitch – Eridan d’Astor ©

Avant le diner servi à la salle de la Capitelle, la mairie ouvre gratuitement le domaine de l’abbé Saunière en nocturne de 18 h à 19 h 30 ! Vous pouvez y déambuler et photographier les lieux.

Kris Darquis - Eridan d'Astor ©
Kris Darquis – Eridan d’Astor ©

A suivre (reportage photographique dans le Domaine de l’abbé, le diner, le spectacle et l’hommage du dimanche)…

Merci aux nombreux photographes qui ont permis d’illustrer ce reportage du Colloque du centenaire de Saunière !

L'assistance - JLG ©
L’assistance – JLG ©

L’aventure continue !!!

Jean-Michel Pous, Kris Darquis, Christian Doumergue, Johan Netchacovitch et Philippe Brunel - J-M Pous
Jean-Michel Pous, Kris Darquis, Christian Doumergue, Johan Netchacovitch et Philippe Brunel – J-M Pous

28 janvier 2017, màj 5 septembre 2019, Johan Netchacovitch, rédacteur en chef de la Gazette de Rennes-le-Château ©

Vous avez apprécié cet article. Abonnez-vous à la liste de diffusion pour être tenu au courant des prochains articles en cliquant ICI !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


18 − 11 =