Le château des Templiers au Bézu

Vu le beau temps, nous mettons le cap sur le château dit du Bézu ou d’Albedun aussi appelé erronément château des Templiers par confusion avec la ferme voisine des Tiplies.
Le seul chemin carrossable nous mène d’Espéraza à Granès vers Saint-Just-et-le-Bézu. Avant le village, nous prenons à gauche vers le hameau du Bézu et suivons le “Camin das TIPLIES” jusqu’au parking avant la ferme des Tiplies. Un ancien panneau nous informe sur la réglementation de l’utilisation des détecteurs de métaux et le respect du site archéologique. Nous empruntons enfin pendant quelques minutes un sentier jusqu’au pied des remparts que nous avons contournés par l’est.

Le château du Bézu ou Albedunum est habité au moins depuis les Romains en passant par les Wisigoths.

Le château dit des templiers du Bézu est un peu le monstre du Loch Ness par rapport à l’histoire de Rennes-le-Château. La thèse d’une présence templière, au sens d’une prise en charge du château, est aujourd’hui réfutée et, notamment, par les recherches de Blandine Sire dont vous pouvez lire la présentation du site du Bézu ci-dessus !

Dès 1906, Louis Gavoy et les excursionnistes de la SESA (Société d’Etudes Scientifiques de l’Aude) sont tombés sous le charme de ce château ; en 1926, c’est au tour du Dr. Courrent et, en 1997, Blandine Sire rédige un mémoire de 15 pages intitulé “Albedun et son histoire XIe – XVe siècles” où il n’est pas question d’implantation templière au château du Bézu.

Georges Kiess a consacré une partie de sa vie à des recherches sur ce lieu. Il a rédigé plusieurs plaquettes sur ce thème dont “Des Templiers en Haut-Razès” et, faute de preuve, il en est arrivé aussi à rejeter une présence templière. Il s’en expliqua d’ailleurs lors d’une conférence à Périllos le 20 novembre 2004 : “Jusqu’en 1243, le Bézu ne fut pas un lieu templier. Cependant, grâce à des recherches dans des archives, il souligna la présence templière à la préceptorie de Campagne-sur-Aude qui dépendait de Limoux.”

Le Bézu connut un regain d’intérêt à la suite de la sortie du film “Da Vinci Code” dans lequel le commissaire de police s’appelait Bezu Fache !

La chapelle du Bézu, dite des Templiers
Ruine de l’ancienne chapelle du château du Bézu – Johan Netchacovitch ©

Nous remontons le long de la muraille vers l’ouest et arrivons au pied de la tour carrée.

Remparts du château du Bézu
Johan Netchacovitch ©

Un dernier effort nous conduit au sommet des ruines à 832 mètres et nous sommes récompensés par le magnifique paysage qui s’étire devant nous ! Vers l’est, le pech de Bugarach encapuchonné nous domine de 299 mètres !

Le pech de Bugarach vu depuis le château des Templiers au Bézu
Pech de Bugarach – Johan Netchacovitch ©

Plaque commémorative de la prise du château par Simon de Montfort. A gauche, reste de fortifications.
Plaque commémorative de la prise du château par Simon de Montfort. A gauche, reste de fortifications – Johan Netchacovitch ©

En contrebas, le village de Bugarach avec son église dédiée à l’Assomption de Notre-dame.

Le village de Bugarach au pied du pech de Bugarach
Le village de Bugarach au pied du pech éponyme – Johan Netchacovitch ©

Le regard balaie la vallée du ruisseau de la Blanque d’est en ouest, passe par le hameau de la Vialasse évocateur du roman de Jules Verne “Clovis Dardentor”. Le héros éponyme traverse la Méditerranée en bateau. Le capitaine s’appelle… Bugarach. Le tertre du hameau en forme de coque de bateau renversée rappelle fort à propos le moyen de transport utilisé par Clovis !

Le tertre du hameau de la Vialasse
Le tertre du hameau de la Vialasse – Johan Netchacovitch ©

Apparaissent ensuite le village de Montferrand et le Cardou, point remarquable visible de nombreux endroits, la Soula de la Carbonnière, Rennes-les-Bains, la ferme et la Pique de la Valdieu. Les alentours de la Valdieu ont fait l’objet de nombreuses recherches et théories : présence templière ? croix gravées sur la parois de la Pique ? tombeau de Roland ? partie du paysage de fond de “Les Bergers d’Arcadie” de Nicolas Poussin ?

Depuis le château, Coumesourde, la ferme de Lavaldieu et la pique de Lavaldieu
Johan Netchacovitch ©

Enfin, le village de Rennes-le-Château !

Le village de Rennes-le-Château vu depuis le Bézu
Le village de Rennes-le-Château – Johan Netchacovitch ©

Découvrir la nuit des Templiers au Bézu !

Mise à jour 5 octobre 2019, Johan Netchacovitch ©

1 Rétrolien / Ping

  1. La nuit des Templiers au château du Bézu - MEDIAS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


deux + dix-neuf =