Saint Sulpice de Paris

Fontaines des 4 points cardinaux devant Saint Sulpice de Paris

Le Triangle de Saint Sulpice

Saint Sulpice : Représentation astrologique du Sagittaire : l’Aigle (Altair), le Cygne (Denneb), la Lyre (Véga) constituent le Grand Triangle dans le ciel comme une grande porte. Le triangle en grec c’est le delta le D, et en hébreu le D se dit Daleth.

On trouve à Saint Sulpice à Paris dans la Chapelle des Saints Anges de Delacroix 3 fresques : d’un côté Jacob se battant contre l’Ange, en haut sur la voûte Saint Michel Archange asservissant de sa lance le démon, de l’autre côté Héliodore chassé du Temple par l’Ange du Seigneur…

La Lutte de Jacob avec l'Ange (détail) d'Eugène Delacroix à Saint Sulpice
La Lutte de Jacob avec l’Ange (détail) d’Eugène Delacroix

Plaçons-nous devant Saint Sulpice : nous avons la Fontaine des Points Cardinaux et, proche de nous, au-delà du Boulevard Saint Germain, la rue Jacob.

Prenons la carte de Paris : pour trouver l’Aigle, il faut tracer un triangle isocèle sur le plan avec comme base la ligne 17 Rue Jacob / Place Saint Sulpice : la tête de l’Aigle tombe pile sur la Fontaine Saint Michel située non loin de là en haut de la rue Saint André des Arts. Saint Michel, comme à Saint Sulpice, y combat le dragon, l’eau qui s’écoule.

Cette disposition a-t-elle été voulue ?

  • La rue Jacob avait été créée ainsi par décision du 14 juillet 1836, c’était une rue ancienne existante depuis 1545 suite au vœu de Marguerite de Valois qui, en fondant la chapelle des Petits Augustins aujourd’hui disparue, voulait réaliser le vœu de Jacob d’élever un temple à Dieu. Jacob dans son rêve avait vu une échelle qui montait jusqu’au ciel. Il y avait aussi près de la rue Bonaparte une rue dite des 2 Anges.
  •  La Fontaine Saint Michel avait été élevée en 1860 par Gabriel Jean Antoine Davioud (1823-1881) architecte français, prix de Rome, inspecteur général des travaux de la ville de Paris, collaborateur d’Haussmann à qui l’on doit le Pavillon Davioud du jardin du Luxembourg. Ne pouvant créer une place complète, il utilisa la façade latérale de l’immeuble pour ce thème connu de l’Archange Saint Michel terrassant le dragon, combat du bien contre le mal, de la lumière contre les ténèbres.
  •  La Fontaine Saint Sulpice était elle due à Visconti et datait de 1847, elle montre quatre prédicateurs évêques, mais points cardinaux des villes de Cambrai, Meaux, Nîmes et Clermont Ferrand assis de part et d’autre d’un baldaquin carré en pierre, accompagnés de 4 lions tenant dans leurs griffes les armoiries de la ville de Paris.
Bossuet, l'évêque de Meaux sur la fontaine Saint Sulpice
Bossuet, l’évêque de Meaux

Voici les 4 statues :

François Salignac FENELON, archevêque de Cambrai, dit aussi le CYGNE de Cambrai au nord de Paris.

BOSSUET célèbre pour ses oraisons surnommé l’AIGLE de Meaux à l’est de Paris

FLECHIER, évêque de Nimes au sud de Paris, au nom sans équivoque

J-B MASSILLON, surnommé le “DAUPHIN” car très attaché au dauphin et évêque de Clermont à l’ouest de Paris.

Ainsi on peut relier les trois signes de feu dans le ciel : le Sagittaire avec la fontaine des quatre évêques, le lion avec Saint Michel, archange de la lumière combattant les ténèbres, Jacob le berger avec le signe du bélier et père des 12 tribus d’Israël.  Si on trace une ligne Cambrai Meaux et Nimes Clermont, les 2 lignes se croisent proches de Bourges à Bruère les Allichamps Centre de la France !

Dans la Chapelle de Delacroix (D la X), on peut retrouver ce triangle du ciel avec sous la fresque d’Héliodore (le soleil dehors) une porte qui correspond au signe (Cygne) de Denneb la X.

Delacroix nous désigne donc la porte de cette chapelle dédié aux enfants morts.

Pourquoi ? à moins que cela soit la tour au-dessus…

11 avril 2020, Johannus ©


Deuxième partie

A la recherche de la Cassette de Rennes via Saint Sulpice

La Chapelle des Anges de Delacroix à Saint Sulpice a été terminée en 1863 avant que Saunière n’arrive à Rennes-le-Château en 1885.

Delacroix était obsédé par les Anges lors de la réalisation de ces trois fresques à Saint Sulpice – ce fut son testament et sa signature :  De la Croix – Eu Gè Ne.

Faisait-il partie de la fameuse société Angélique comme peut-être de même Anatole France et sa Révolte des Anges qui écrivit aussi La Rôtisserie de la Reine Pédauque (le Grill + l’Oie) ?

Héliodore nous incite à voir dehors la lumière et correspond (voir étude le Triangle de St Sulpice ci-dessus) au signe de Croix, le Deneb du grand triangle avec la fontaine des 4 évêques points cardinaux ! Cela rappelle, proche de Rennes le Château, le lieu-dit Fontaine des Quatre Ritous !

Or, avant cette fontaine, fut mise en place sur la place Saint Sulpice une autre fontaine à la demande de Napoléon 1er : La Fontaine de la Paix et des Arts.

Fontaine de la Paix et des Arts
Fontaine de la Paix et des Arts, proche de Saint Sulpice

Elle faisait partie d’une commande de 15 fontaines conçue par l’architecte Destournelles, et sa décoration revint à plusieurs sculpteurs dont le néo- classique Jean-Joseph Espercieux qui réalisa les 4 faces du monument représentant L’Agriculture, le Commerce, la Science et les Arts, la Paix.

Elle devait commémorer le traité de la Paix d’Amiens signé en 1802 entre le Royaume-Uni, la France, l’Espagne et la Hollande qui mettait un point final à la 2e coalition européenne contre la France ; ce qui fut considéré comme une victoire du 1er consul Bonaparte.

Construite en 1807 et posée sur la place Saint Sulpice, elle fut reléguée en 1824 au Marché Saint Germain et Delacroix pouvait donc en 1863 suggérer son triangle caché – toutefois elle comprenait un indice troublant dans la face consacrée à l’Agriculture.

Fontaine de la Paix Et in Arcadia ego à côté de Saint Sulpice

On retrouve en effet sans les Gémeaux Castor et Pollux une dame vêtue d’une toge telle Hélène et un berger le pied sur la pierre tenant un bâton tel Paris ! Mais pas de tombe, à la place une vache ! Est-ce IO la vache aimée de Zeus ? Nous sommes sur l’axe du Méridien de Paris et cela nous ramène au tableau de Poussin des Bergers d’Arcadie ! La vache, le Taureau est la Tombe !

Pour une raison inconnue, elle est donc déplacée une première fois au Marché Saint Germain en 1824 où on l’aperçoit sur cette gravure de 1831.

Fontaine du Marché St Germain à Paris

En 1935, à nouveau déplacée, elle est remise proche de Saint Sulpice sur la promenade de l’allée du Séminaire Jean-Jacques Ollier qui longe la rue Bonaparte où l’on peut la voir aujourd’hui.

Elle se situe (volontairement ?) devant la rue Honoré Chevalier qui va du 86 rue Bonaparte au 21 rue Cassette où se trouvait dans le coin sur une maison la statue d’une vierge ; cette rue aurait abrité le logis d’un chevalier !

La rue Cassette, la bien nommée, existait déjà en 1636 et abrite l’Institut Catholique de Paris où Saunière aurait pu rencontrer l’abbé Hoffet pour traduire les manuscrits découverts.

Elle tiendrait son nom d’un ancien Hôtel de Cassel mais ce qui nous intéresse est qu’elle aboutit à la rue de Rennes ! Cassette à Rennes ?

La rue de Rennes est une grande artère de Paris ouverte à la moitié du 19e siècle entre l’ancienne gare de Rennes (aujourd’hui gare Montparnasse) et l’église Saint Germain réalisée au Second Empire par décret du 9 mars 1853. Elle existait donc aussi à l’époque de Saunière.

Alors, qui est cet Honoré Chevalier qui nous montre la cassette de Rennes !

A l’époque de Jean-Jacques Ollier et de la Compagnie du Saint Sacrement, un auteur nommé Molière avait fait scandale en parlant dans son Tartuffe d’une cassette perdue !

Saunière aurait-il eu les clefs pour découvrir cette cassette à Rennes ?

 En tous les cas, l’homonymie des lieux pose questions !

18 avril 2020, Johannus ©


Troisième partie !

A la recherche des Macchabées

Dans le sens populaire, le macchabée c’est le cadavre, le mort… Pourquoi cette allusion de Delacroix dans son Héliodore chassé du Temple. Est-ce son nom De la croix qui nous fait signe ?

Héliodore chassé du temple d'Eugène Delacroix à Saint Sulpice
Aetius ©

Pour sa chapelle des Anges, Delacroix fait le choix de reprendre le Héliodore chassé du temple de Raphael peint dans la Chambre d’Héliodore au Vatican pour le Pape Jules II.

Héliodore est un intendant du roi séleucide Seleucos IV (187-175 av JC)  qui l’avait envoyé prendre le trésor du Temple de Jérusalem. Dieu envoie un ange monté sur un cheval pour mettre à terre le profanateur. Cet épisode est raconté dans le 2e livre des Macchabées, chap 3, 1-40. 

Les Macchabées : 7 frères et leur mère (1-7) furent martyrisés en l’an 167 av JC lors de la révolte des Juifs contre la dynastie hellénistique des Séleucides. Leur martyre est décrit dans le Chap 7 du 2e livre des Macchabées. Ils furent mis à mort car ils avaient refusé de manger du porc. Leur nom est resté comme un symbole de martyrs en attente de la résurrection.

Les Asmonéens arrivent au pouvoir suite à la révolte des Macchabées. Il faut noter la proximité de leur nom avec Asmodée mis par Saunière à l’entrée de son église, de son temple ? avec la croix faite par 4 anges.

En effet, lorsque Delacroix finit en 1863 sa chapelle, la fontaine des 4 évêques points cardinaux est déjà sur la place. Avec son Héliodore chassé du Temple, Delacroix nous invite à sortir du Temple pour retrouver la croix – et la croix ce sont les 4 prélats assis sur la fontaine entourés de 4 lions – est-ce de son fait ou d’autres ? ont-ils joué sur son nom ? Delacroix !

Fontaine_Saint-Sulpice_Paris.jpg

Lion, croix donc mort, cela nous renvoie aux Macchabées et, en particulier, à Lyon ancienne capitale des Gaules où se trouve dans le 4e arrondissement actuel proche de la colline de Fourvière la rue des Macchabées.

Cette dernière va de l’Eglise St Just (construite sur l’ancienne église des Macchabées décrite par Sidoine Apollinaire comme une des plus belles du monde gallo-romain) à l’église St Irénée, 1er évêque de Lyon.

Cette rue est celle aussi où Saunière aurait résidé à Lyon au numéro 43, ce qui n’est pas étonnant car cette rue est conjointe à l’Archevêché de Lyon et comportait de nombreuses résidences réservées au personnel ecclésiastique.

Qu’allait y faire Saunière ? Allait-il rencontrer quelques membres de la Société Angélique ?

Héliodore, Trésor du Temple, Cheval de Dieu, Lyon, Saunière, Macchabés…

La Croix hors du Temple, cela signifie-t-il que le Christ est mis hors de l’Eglise ? Sans compter que proche de Rennes-le-Château et Rennes-les-Bains, on trouve la fontaine des 4 ritous qui rappelle celle de St Sulpice et ses deux tours. Si Rennes-les-Bains avec la fontaine du Cercle peut être sur les fonds baptismaux, alors Rennes-le-Château correspond à la Chapelle des Anges de Delacroix.

Jacob contre l’Ange est évoqué par la phrase de l’entrée « ce lieu est terrible » : St Michel contre le dragon, c’est Asmodée asservi par la Croix. Qui sont Héliodore et le Cheval de Dieu ?

2 juin 2020, Johannus ©


Soutenez la Gazette de Rennes-le-Château

Vous avez apprécié cette étude. Vous pouvez soutenir la Gazette de Rennes-le-Château en laissant un pourboire en cliquant sur ce lien https://fr.tipeee.com/gazetterenneslechateau !

Abonnez-vous à la liste de diffusion pour être tenu au courant des prochains articles en cliquant ICI !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


13 − trois =